Où faire du paddle en France ?

Paddle

Une fois que vous avez choisi votre paddle vous n’avez qu’une envie, c’est de monter dessus et avoir vos premières sensations de glisse, c’est évident. Mais, comme en France il y a des règles, il faut faire attention. Voici un petit rappel des endroits où il est possible de faire du paddle assez facilement en France.

Pratiquer le paddle sur un lac ou un plan d’eau calme.

Bien sûr, les lacs sont des spots vraiment pratiques pour débuter et pour se perfectionner sur sa planche. Cependant, il faut être vigilant. Il existe les lacs naturels, dans lesquels il y a peu de risques et il y a les lacs artificiels, créé par l’Homme qui sont des retenus d’eau. Si vous pouvez pratiquer le paddle sur les deux types de surfaces, il est nécessaire de bien se renseigner sur les deux afin d’éviter les mauvaises surprises.

Les lacs naturels

Attention aux tourbillons ou aux siphons dans les lacs naturels qui se forment par des éboulements sous la surface de l’eau. Vous avez aussi des courants profonds ou encore des espèces protégées. Prenez soin de récupérer le maximum d’informations sur le lieu où vous souhaitez naviguer.

Les lacs artificiels

Souvent, sur les étendues d’eau artificielles, il existe une base nautique ou une petite marina. Si c’est le cas, il est préférable d’aller se renseigner au préalable auprès des personnes agréées. Et s’il n’y a rien de prévu, c’est que le lac n’est peut-être pas praticable. Soyez vigilant, il y a des panneaux dans ce cas comme « baignade interdite » par exemple. Vous trouverez plus d’information dans la mairie la plus proche.

Les lacs sont à plébisciter par les citadins qui s’équipent généralement d’un paddle gonflable. D’ailleurs, si vous souhaitez retrouver de très bons conseils pour choisir votre planche gonflable, vous pouvez consulter ce comparatif très complet qui vous présente en détail quelques planches gonflables de qualité.

Descendre le lit d’une rivière en paddle.

La rivière est une variante qui permet d’avoir de belles sensations. Par contre, il est impératif d’obtenir des accords et de prévenir votre entourage. Surtout si vous naviguez seul(e) !

Dans les rivières, il y a des courants parfois très forts. La météo joue également un rôle non- négligeable. Elle est à prendre en compte puisque s’il vient de pleuvoir, des crues éclaires peuvent intervenir et il existe alors un très haut risque de noyade.

La sensation en rivière est unique, mais elle est déjà réservée à un public plus averti, en tout cas pour les descentes. Il existe également des écoles de surf (et de paddle) qui vont vous emmener sur des rivières. En règle générale, les moniteurs vous amènent à l’endroit le moins dangereux afin de vous apprendre les bases sans risques. Cela signifie que vous pouvez très bien pratiquer le paddle en autonomie dans ces zones.

La pratique du paddle en mer

Le paddle en mer est une pratique de plus en plus fréquente. Au même titre que le surf, il faut prévenir les lifeguards, ne pas faire du paddle dans les zones de baignades et ne pas s’éloigner à plus de 300 mètres des côtes.

Le surf-paddle procure des sensations de glisse très agréables et pour celles et ceux qui pratique déjà le surf, il permet de faire de nouvelles figures ou de perfectionner sa technique.

En France, il faut retenir qu’il y a deux points à respecter pour pratiquer le paddle dans de bonnes conditions :

  • savoir nager,
  • faire du paddle en journée uniquement

Bien entendu, on pourrait ajouter beaucoup de petites règles de savoir vivre, comme respecter les nageurs, l’environnement, votre condition physique, etc… Nous vous invitons à consulter cet article du journal L’Equipe qui rappelle les règles en surf et en paddle.